Mort de Rémi Fraisse : le gendarme "ni coupable, ni responsable", dit son avocat - Cabinet Tamalet
19519
single,single-post,postid-19519,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1200,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive
7775582156_un-cercueil-en-carton-depose-a-lisle-sur-tarn-en-hommage-a-remi-fraisse-le-6-novembre-2014

Mort de Rémi Fraisse : le gendarme « ni coupable, ni responsable », dit son avocat

Ce qui s’est passé est un accident. Il n’est ni coupable ni responsable », déclare l’avocat du gendarme qui a tué Rémi Fraisse.

Un cercueil en carton déposé à Lisle-sur-Tarn en hommage à Rémi Fraisse, le 6 novembre 2014
Crédit : AFP / REMY GABALDA

Un cercueil en carton déposé à Lisle-sur-Tarn en hommage à Rémi Fraisse, le 6 novembre 2014

L’avocat du gendarme qui a lancé la grenade offensive tuant le jeune écologiste Rémi Fraisse sur le site du barrage de Sivens, estime que son client « n’est ni coupable, ni responsable », dans un entretien au Parisien/Aujourd’hui en France ce mercredi.
« Ce qui s’est passé est un accident. Il n’est ni coupable ni responsable, mais il était présent et c’est sa grenade qui a tué Rémi Fraisse », déclare Me Jean Tamalet.

A aucun moment, il n’a cherché à provoquer ce drame

L’avocat du gendarme

« Il est dans le même état d’esprit qu’un conducteur qui s’est parfaitement conformé au code de la route mais dont le véhicule a heurté mortellement un autre usager qui n’aurait pas respecté une interdiction », poursuit le conseil.
Rappelant que son client est astreint à un « devoir de réserve », Me Jean Tamalet révèle que le gendarme « a « cent fois écrit une lettre » à la famille de Rémi Fraisse « et cent fois il l’a déchirée (…) A aucun moment, il n’a cherché à provoquer ce drame », conclut-il.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.